Accueil Actualités
INAVEM
Droit des victimes à des services de qualité PDF Imprimer Envoyer
AddThis Social Bookmark Button

L'INAVEM, partenaire du projet de la Commission européenne "Right to quality services for victims of crime", est heureux de vous informer que le rapport final est maintenant disponible au centre de ressources documentaires de l'INAVEM, sous l'égide de l'APAV du Portugal et de la coopération et l'engagement de l'Université de Tilburg - Intervict (Pays-Bas).

L'idée centrale était d'évaluer l'adéquation entre les services proposés par les associations d'aide aux victimes et les besoins des victimes. Il s'agissait, avec un questionnaire commun, d'évaluer selon les pays, le regard des victimes sur les services fournis par les organsiations d'aide aux victimes, par la police, par le parquet.

Chaque pays est présenté avec ses résultats : Portugal, France, Ecosse, Allemagne.

icon RQServices-Manuel en Français 2015 (436.97 KB)

 
Solidarité pour les victimes de l'accident en Argentine : l'INAVEM est saisi pour épauler les proches PDF Imprimer Envoyer
AddThis Social Bookmark Button
L'INAVEM s'associe à la douleur des familles et des proches des 10 personnes décédées dans l'accident d'hélicoptères en Argentine.

Le procureur de la République de Paris a saisi l'INAVEM pour que la fédération des associations d'aide aux victimes puisse prendre attache avec les familles et les proches des victimes de cet accident, en concertation avec le centre de crise du ministère des Affaires étrangères.

Cette offre de services consiste en une aide, une information sur les droits, un soutien psychologique des familles et des témoins, un accompagnement sur le court, moyen et long termes, dans la proximité sur toute la France, grâce à l'ensemble du Réseau associatif de l'INAVEM.

 
L'INAVEM vous présente ses meilleurs voeux 2015 PDF Imprimer Envoyer
AddThis Social Bookmark Button
 
Solidarité de l'INAVEM pour les victimes (Attentat - Paris 07/01/2015) PDF Imprimer Envoyer
AddThis Social Bookmark Button

Dépêche INAVEM 7 janvier 2015

Solidarité et aide aux victimes de l'attentat au siège de Charlie hebdo :

INAVEM et PARIS AIDE AUX VICTIMES mobilisés

L'INAVEM s'associe à la douleur des victimes de la fusillade qui vient d'avoir lieu à Paris ce 7 janvier 2015, à l'adresse du siège de Charlie Hebdo.

La Fédération des associations d'aide aux victimes veut marquer sa grande solidarité avec toutes les personnes victimes, leurs familles, et leurs proches.

L'association parisienne PARIS AIDE AUX VICTIMES est mobilisée avec la Fédération INAVEM et les autres associations d'Ile-de-France, pour mettre à disposition tous les services d'aide, d'accompagnement et de soutien psychologique pour les victimes, leurs familles et les témoins.

L'INAVEM est la fédération d'associations de professionnels de la prise en charge globale des victimes
(1 150 intervenants, dont 725 salariés) et un lieu de réflexion pluridisciplinaire sur le droit et l'aide aux victimes. C'est une présence sur tout le territoire français : réseau de 135 structures d'aide aux victimes et 760 lieux d'accueil conventionnés par la Justice et financés par l'Etat et les collectivités territoriales, en lien avec les services de police-gendarmerie, justice, santé et services sociaux.
Ecoute, information sur les droits, accompagnement psychologique et social, dans l'immédiateté et dans la durée, de manière gratuite et confidentielle, bénéficient à toutes les victimes de la délinquance (atteintes à la personne et aux biens), accidents de la circulation, catastrophes et accidents collectifs... Les actions sont conduites dans un esprit de médiation, de résolution équilibrée du conflit et d'une justice restaurative des personnes, comme du lien social : juste équilibre entre les droits de la victime et de l'auteur par l'échange entre les parties.
Pour accéder à une écoute et une aide de proximité : le numéro national d'aide aux victimes, 08VICTIMES :
08 842 846 37, et le site Internet www.inavem.org - http://www.facebook.com/08VICTIMES.INAVEM
http://twitter.com/08VICTIMES

icon Dépêche INAVEM : solidarité pour les victimes fusillade Paris (315.12 KB) (07/01/2015)

 
Droits de l'enfant : l'administration ad hoc PDF Imprimer Envoyer
AddThis Social Bookmark Button

En ce 20 novembre, à l'occasion des 25 Ans de la convention internationale des droits de l'enfant... intéressons-nous à l'administration ad hoc.

Depuis 1990, le Réseau INAVEM s'est attaché à mettre au centre de ses préoccupations et à développer les missions d'administrateur ad hoc. Cette orientation ressort de l'intérêt porté depuis toujours aux questions relatives aux enfants victimes d'infractions pénales. Afin d'apporter le maximum de garanties et de professionnalisme dans l'exercice de cette mission particulière, l'INAVEM a formalisé de longue date une formation spécialisée.

Pour les enfants victimes, les associations INAVEM, et les professionnels qui les composent, sont ainsi mandatés par les magistrats en tant qu'administrateur ad hoc. Cette mission judiciaire intervient pour "assurer la protection des intérêts du mineur et exercer s'il y a lieu, au nom de celui-ci les droits reconnus à la partie civile". L'administrateur ad hoc, qui représente le mineur en justice, est désigné lorsque la protection des intérêts de l'enfant n'est pas complètement assurée par ses représentants légaux ou par l'un d'entre eux.

Cette mission réalisée par des professionnels associatifs de l'aide aux victimes mêle évidemment de la technique juridique mais également beaucoup d'humanité et de transversalité, que les administrateurs ad hoc associatifs retrouvent chez les professionnels pluridisciplinaires du Réseau INAVEM.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>

Page 3 sur 8
rbdjav