porno izle porno izle
sex izle porno izle
Accueil Fédération INAVEM Partenariats 116000 Enfants Disparus
pornfree porn
PDF Imprimer Envoyer

116000 Enfants Disparus

AddThis Social Bookmark Button

L'INAVEM a développé ces dernières années une activité de téléphonie sociale qui a débuté en octobre 2001.

Une première ligne « SOS Enfants Disparus » a existé entre 2004 et 2010. La numérotation ancienne a été remplacée par un numéro européen, le 116 000.

Le dispositif « 116 000 Enfants Disparus », est né de cette volonté européenne, et a été attribué à l'INAVEM et à sa plate-forme téléphonique depuis le 25 mai 2010, lors d'une conférence de presse pour la journée internationale des enfants disaprus. Il est conjointement géré par l'INAVEM et la Fondation pour l'Enfance.

« 116 000 Enfants Disparus » est un service d'écoute et de suivi des situations de parents d'enfants disparus ou enlevés. Il leur propose une aide juridique et psychologique ainsi qu'un accompagnement dans leurs démarches, afin de rationaliser et de coordonner l'ensemble des dispositifs institutionnels et associatifs existants.

Le service aux familles est assuré via :
« La mise à disposition d'un numéro européen d'accueil et d'information des familles d'enfants disparus ou enlevés (N° gratuit, 116 000 du lundi au samedi de 9h à 21h)

"L'intervention d'une unité du suivi des dossiers des familles d'enfants disparus ou enlevés en liaison avec les associations spécialisées et les administrations concernées ;

"La mobilisation du réseau des associations d'aide aux victimes conventionnées par le ministère de la Justice.

L'INAVEM assure le 1er accueil téléphonique des familles, l'évaluation de leurs demandes et leur transmission à l'unité de suivi des familles. Il assure également la mobilisation des associations d'aide aux victimes aux fins de mise à disposition des familles et de l'unité de suivi.

La Fondation pour l'Enfance assure la responsabilité de l'animation et de la coordination de l'ensemble des activités du dispositif, ainsi que la gestion de l'unité de suivi des familles d'enfants disparus ou enlevés.

Le site du 116 000 Enfants disparus

et le icon rapport d'activité 2010 du 116 000 enfants disparus (2.57 MB) Nouveauté

Historiquement... il y a eu une mobilisation ministérielle et associative pour créer cette ligne téléphonique.

Le 25 mai 2004, à l’occasion de la Journée Internationale des Enfants Disparus, une convention entre la Fondation pour l’Enfance, l’INAVEM, et le ministère de la Justice et le ministère de la Famille et de l’Enfance a été signée à la Chancellerie, en présence de représentans d'associations spécialisées de défense des victimes telles que l'APEV, association d'Aide aux Parents d'Enfants Victimes, avec Alain Boulay et La Mouette, avec Annie Gourgue.

icon Convention "Sos Enfants Disparus", signature entre la Fondation pour l'Enfance, l'INAVEM et les ministères de la Justice et de la Famille.

Cet accord entre le gouvernement et les organismes de protection de l’enfance et d’aide aux victimes marque le début de « Sos Enfants Disparus ».


Retour haut de page


L'INAVEM au titre de SOS Enfants Disparus est, depuis le 28 février 2006, signataire de la convention Alerte Enlèvement, le plan d'alerte de la population en cas d'enlèvement criminel d'un mineur. L'objectif est d'assurer la diffusion du message d'alerte à l'ensemble de la population dans les plus brefs délais. Le rôle de la plate-forme téléphonique de l'INAVEM dans ce dispositif est de réceptionner le message d'alerte émis sur décision du procureur de la République, et de le diffuser aux 150 associations d'aide aux victimes du réseau INAVEM, présentes sur tout le territoire français, ainsi qu'aux services et associations partenaires. Les associations peuvent alors à leur tour diffuser l'alerte auprès de leur propre réseau associatif.

icon Convention Alerte Enlèvement (158.23 KB)

Vidéo : Alerte Enlèvement en images

Après une extension déjà avec le réseau Française des Jeux (2009), sur les téléviseurs des points de ventes, la nouvelle convention (04/2010), signée avec les média Internet et des afficheurs urbains sur écrans, permet de renforcer considérablement la visibilité du message.

Sur internet, la nouveauté réside aussi dans la conception d'un système d'information mis à la disposition des partenaires, qui garantit une diffusion automatique et synchronisée du message pendant la durée de l'alerte.

Autre innovation : la Fondation des Casques Rouges, présidée par Nicole Guedj, ancien ministre, vient de mettre au point une application visant à relayer l'alerte sur le téléphone mobile.

Le site Internet d'Alerte Enlèvement

Buying Viagra Uk
court records yield you the ropes were