porno izle porno izlesex izle porno izle  Hommes et Femmes
Accueil Fédération INAVEM Publications et Etudes Etudes plate-forme téléphonique Violences conjugales
PDF Imprimer Envoyer

Hommes et Femmes

AddThis Social Bookmark Button

Hommes et femmes appellent pour des violences conjugales


Le 08VICTIMES est un numéro généraliste qui permet à toute personne qui s'estime victime d'une infraction pénale, d'une atteinte à sa personne ou à ses biens, d'être écoutée et prise en charge par une association d'aide aux victimes.

Sur le 08VICTIMES, entre le 1er janvier et le 1er octobre 2006, les personnes qui ont appelé pour parler de faits de violences conjugales étaient à 95 % des femmes, mais 5 % d'hommes ont également relaté des faits de cet ordre.

Que ce soit une femme ou un homme qui appelle, les écoutants du 08VICTIMES sont là pour écouter, sans jugement et en toute confidentialité, pour aider et orienter, vers une des 150 associations d'aide aux victimes et vers plus de 650 lieux d'accueil, toujours proches du lieu d'habitation ou du travail.

Pour les deux sexes, 70 % des victimes appellent elles-mêmes, relatant des infractions répétées.
Lorsque la date de commission de l’infraction est indiquée, les éléments suivants sont identifiés pour les deux sexes :
  • entre 4 et 5 % des appels concernent des infractions de moins d’un mois
  • entre 80 et 84 % des appels concernent des infractions entre 1 et 3 mois
  • entre 3 et 4 % des appels concernent des infractions entre 3 et 12 mois
  • entre 8 et 12 % des appels concernent des infractions de plus d’un an

Concernant la nature de la réponse donnée :
On constate très peu de saisines directes de l’association d’aide aux victimes. En majorité, les victimes souhaitent effectuer la démarche de contact avec l’association d’aide aux victimes locale elles-mêmes.



En 2007

Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2007, sur la totalité des appels liés à une infraction pénale, 72 % concernent des atteintes aux personnes. Parmi ces atteintes, 49 % sont des violences volontaires dont près de 40 % des violences conjugales. Il s'agit de violences répétées dans près de 66 % des cas.

Evolution mois par mois en 2007 :

On constate sur ce graphique un premier pic d'appels au mois de mars et un second au mois de mai. Le reste de la courbe est également représentative de l'évolution du nombre total d'appels traités sur le 08VICTIMES durant l'année.

La majorité des appelants ont eu connaissance du 08VICTIMES par les médias, principalement Internet, les orientations viennent en second lieu des services de police ou de gendarmerie.

Origine des appels :

Les victimes directement concernées contactent elles-mêmes le 08VICTIMES dans 68 % des cas.

32 % sont des appels de tiers : 43 % sont des membres de la famille de la victime, 31 % de l'entourage amical, et 20,5 % sont des appels de professionnels. Lorsqu'il s'agit d'un appel de tiers, dans 21 % des cas la victime n'est pas informée de la démarche.

95 % des appels concernent des femmes victimes de violences conjugales, 5 % concernent des hommes victimes.

Lorsqu'il est possible, durant l'entretien téléphonique, de demander l'âge de la victime, les statistiques par tranches d'âge sont les suivantes :

  • Victimes mineures : 1,6 %
  • 18-24 ans : 14,9 %
  • 25-30 ans : 17,2 %,
  • 31-40 ans : 23 %
  • 41-50 ans : 16,8 %
  • 51-60 ans : 10,9 %
  • + 60 ans : 15,6 %


Les départements les plus concernés sont (dans l'ordre) : 75, 93, 59, 78, 13, 83 et 94, 33 et 91, 31, 95, et enfin 92.

Dates de l'infraction au moment de l'appel :

  • moins d'1 mois : 5 %
  • 1 à 3 mois : 77 %
  • 3 à 12 mois : 5 %
  • + d'1 an : 13 %


Ces chiffres corroborent ceux qui concernent d'autres infractions pénales. La majeure partie des appelants contacte le 08VICTIMES dans les 3 mois suivant l'infraction, ce dispositif n'étant pas un numéro d'urgence.

Viagra Sale